Créer une usine à sites : les défis à ne surtout pas manquer

06 JanUsine à sitesDrupal

Vous avez un projet d’usine à sites à concevoir et à déployer ? Félicitations ! Il s’agit probablement de votre premier projet de ce type, car des usines à site à proprement parler avec une vraie maîtrise… ça n’existe pas depuis très longtemps. Et comme vous n’avez pas le droit à l'échec, il serait bon pour vous de bien maîtriser vos risques, non ? Malheureusement, il n’est pas dans notre culture de témoigner de ses échecs, par conséquent, il est difficile d’entendre les témoignages des difficultés des autres. 

Usine à sites Drupal Actency Leader France

Actency propose une solution d’usine à sites basée sur la solution Drupal, découvrez-la :Drupal Factory

Actency a connu de nombreuses expériences d’usines à sites depuis 2007 et nous pouvons vous transmettre les clés du succès, fruit de plus de 1200 projets, à travers cet article. 

5 étapes clés à ne pas éluder

Tout d’abord, une usine à sites, ce n’est pas un simple multisite (Voir notre article “Qu’est-ce qu’une usine à site ?”). Il s'agit d’un socle unique, composé d’un ensemble de technologies pré-intégrées et d’une infrastructure sur-mesure, permettant un déploiement rapide de nouvelles instances.

Une usine à sites pré-intègre donc toutes les plateformes marketing et les intégrations aux applications tierces. Ainsi une entité de votre organisation qui bénéficie d’un site hérite automatiquement de tous les outils marketing, CRM, PIM, DAM, automation etc. un vrai gain de performance pour chaque équipe sans surcoût et dans un délai court. 

Beaucoup de grandes organisations ont réussi à déployer jusqu’à plusieurs centaines de sites grâce à ce modèle : Saint-Gobain, Alcatel-Lucent Enterprise, Decathlon, etc.

Prenez contact avec nous afin d’obtenir des démonstrations et des témoignages plus précis.

Les équipes d'Actency vous ont préparé une liste de défis que vous devriez aborder pour ne manquer aucune opportunité :

  1. Profitez-en pour repenser votre infrastructure

    Une usine à sites est à aborder sous l'angle d'une refonte du sol au plafond, car vous investissez pour une durée bien plus longue (10 ans) que pour une refonte de site standard dont la durée de vie moyenne sera de 5 ans. Voici 3 sujets de réflexion à ne pas oublier :

    • Challengez les différents cloud du marché : qu’il s’agisse de cloud privés, souverains ou publics. Il existe de nombreuses nouvelles infrastructures et innovations sur lesquelles vous pouvez vous appuyer pour obtenir une meilleure performance et de meilleures garanties. Le cloud vous permet de bénéficier d’une infrastructure “liquide” vous permettant de provisionner et de dé-provisionner la puissance de manière dynamique en corrélation avec les besoins de vos clients. En plus de cette capacité, il est moins coûteux sur ce genre de plateforme de viser des hauts niveaux de service et d’utiliser des solutions innovantes sans avoir les compétences d’infogérance du système en question. Par exemple, pour Kubernetes, vous ne gérez pas le cluster mais uniquement les services que vous faites tourner dessus.

      Pourquoi le feriez-vous ? Pour arrêter de gérer vous-même une infrastructure lourde car vous n'atteindrez pas le même niveau de service proposé par les clouds.
    • Passez au micro-service et virtualisez tous vos environnements : des solutions telles que Docker ou Kubernetes (Opensource) vous permettent de cloner des environnements ou des services au simple clic. L'allocation de ressource étant gérable via des règles de scalabilité. 

      Pourquoi le feriez-vous ? En générant des environnements au clic, vous facilitez le travail de vos équipes qui sont en demande de multiples environnements de QA de développement, d'intégration, etc. Mais aussi pour arrêter de travailler en mode crise en automatisant la gestion de votre performance au niveau de chaque service.
    • Repensez l'urbanisation de votre SI : des solutions permettent de mieux gérer vos flux de données. Outils de cartographie et bus de données pour garantir la continuité de vos services et mieux contrôler leurs exploitations. Vous gagnerez en qualité de projet et maîtriserez ainsi votre urbanisation.
       

      Pourquoi le feriez-vous ? Parce que de la qualité de vos web services dépendent 10 % de budget ou de délai sur vos projets. Mais aussi grâce à du queuing vous ne perdez plus de données importantes, vous augmentez la sécurité de vos processus métiers et vous augmentez la satisfaction de vos utilisateurs. Vous sécurisez ainsi votre business.

      15mn pour obtenir des démos et des exemple avec un consultant

  2. Re-challengez et complétez la suite de vos outils marketing

    En quelques années, le panorama des solutions marketing a fortement évolué. Vous vous devez d'être au niveau de vos concurrents pour préparer les 10 prochaines années. Voici quelques éléments d'attention à étudier en matière de plateforme marketing :

    • Comparez les plateformes marketing automation : Eloqua, Pardot, Marketo, Hubspot et Adobe campaign représentent 80% du marché, parmi plus de 100 plateformes. Toutes ont des avantages et des inconvénients, tout dépend de votre stratégie et de votre contexte.
    • En complément, de nombreux services marketing de pointe ont émergé ces dernières années. Souvent à faible coût, ils peuvent enrichir votre socle en apportant beaucoup de valeur à vos utilisateurs.
      • de la personnalisation de contenu selon la météo ou selon des catégorie de visiteurs
      • De la récupération automatique de données sur vos visiteurs provenant de DMP 
      • etc.

      15mn pour obtenir des démos et des exemples avec un consultant spécialisé marketing automation

  3. Renforcez la gouvernance de contenus

    Un projet d'usine à sites va révéler des problèmes de gouvernance de vos contenus : vous allez devoir convenir d'un modèle d'organisation commun à tous, ce que vous n'avez probablement jamais fait vu que vous n'y étiez pas obligé. Mais avec une usine à sites le sujet sera posé, prenez donc les devant et cherchez des solutions qui structurent et organisent vos contenus, incluant vos processus de gestion des contenus :

    • Premièrement, analysez l'opportunité de mettre en œuvre une solution de type PIM (Product Information Management) ou DAM (Digital Asset Management, équivalent de GED en Français). Ces solutions peuvent être conçues sur mesure, ou exploiter des logiciels sur mesure. Elles permettent de stocker et diffuser vos données stratégiques en interne (documentation, médias, données produits, etc.). Vous pouvez aussi prévoir une fonctionnalité de ce type au sein de votre usine à sites directement, tout dépend des besoins.
    • Vérifiez bien que votre projet réponde fonctionnellement à tous les besoins qu'une gouvernance des contenus pourraient mettre sur la table sur les 10 prochaines années :
      • La couverture fonctionnelle de la traduction, incluant des outils d'aide à la traduction et de tableau de bord globaux permettant de voir d'un seul coup d'œil les contenus traduits ou non, 
      • La flexibilité des workflows : vous devez pouvoir configurer avec le moins de compétences techniques possible autant d'étapes de validation que vous le souhaitez, avec des notifications configurables par étape, des déclencheurs permettant de programmer le passage à une étape spécifique et la capacité de gérer des permissions sur chaque champ selon les étapes. Ainsi vous répondrez à tous les cas de figure possibles d'une bonne gouvernance, 
      • Une gestion fine des permissions vous permettant de créer des groupes de contributeurs, relecteurs, validateurs, etc. selon vos envies et votre capacité de permissions (visibilité, lecture seule, modification) en fonction des types de contenus et des champs

      15mn pour obtenir des démos et des exemples avec un consultant 

  4. Equipez vous d'un Design System

    Vos différentes entités qui bénéficieront d'une instance de votre usine à sites voudront de la personnalisation graphique.

    Un design system est une industrialisation de votre personnalisation graphique, conçue à côté de votre usine à sites, à l'aide d'une guideline graphique que vous créerez à l'occasion si vous ne l'avez pas encore fait. Un design system fournit un ensemble d'assets et de composants graphiques et techniques permettant d'accélérer et de cadrer la production d'une déclinaison graphique pour tous vos supports digitaux : tous les assets utiles au front-end y sont documentés, incluant toutes les micro-interactions front-end que vous souhaitez voir apparaître sur l'ensemble de vos sites.

    Ainsi vous accélérez grandement le time-to-market de vos marques et de vos déclinaisons diverses. Vous garantissez également une forte homogénéité ergonomique au sein de votre écosystème de marques.

    15mn pour obtenir des démos et des exemples avec un consultant 

  5. Soyez stratège sur votre conduite du changement et impliquez des sponsors dès la conception :

    Un projet d'usine à sites c'est une transformation majeure des habitudes, il faut veiller à ce que la conduite du changement commence pendant la phase de réflexion et de développement de votre projet. Notre recommandation, pour avoir vécu différentes stratégies ces dernières années, n'est pas d'impliquer tout le monde mais uniquement des personnes clés qui auront le rôle de sponsors auprès du reste de l'organisation. Voici les éléments clés que nous vous conseillons de mettre en œuvre pour garantir le succès de votre projet d'usine à sites :

    • Miser sur des ateliers de co-conception en intelligence collective afin de définir les axes stratégiques de votre projet. Des consultants certifiés "innovation games" sauront apporter la méthode et l'encadrement nécessaire pour atteindre cet objectif. Ces ateliers permettent d'acter une vision commune sur laquelle construire le projet, 
    • Misez sur la méthodologie agile afin de faire livrer toutes les 3 semaines un projet testable en commençant par vos priorités business les plus importantes,
    • Entourez-vous d'un Product Owner disponible et légitime pour arbitrer rapidement. Les principales sources d'échec d'un projet de cette envergure sont :
      • soit la qualité du Product Owner (pédagogue, charismatique et bon gestionnaire)
      • soit le manque de disponibilité (évitez qu’il soit en-dessous d'un mi-temps, idéalement un temps-plein)
    • Formez toute l'équipe avant le démarrage du projet afin de pratiquer et répéter ensemble les cérémonies essentielles au bon fonctionnement de la méthode, le tout sur la base de votre projet afin de le démarrer ensemble et d'être concret. Doivent être concernés les PO et Proxy PO, le Scrummaster, et surtout vos stakeholders. Ce principe de démarrage est un excellent moyen de générer l'esprit d'équipe dont vous allez avoir besoin et d'aligner tout le monde sur ses responsabilités. 

Ces 5 éléments clés convenablement abordés, votre projet d'usine à sites sera lancé avec un maximum de chances d'être un succès et dont votre organisation profitera sur les 10 prochaines années.

Vous vous intéressez aux usines à sites ?
Prenez un rendez-vous de 15 minutes pour discuter : 

Rdv_Hakim_Rachidi
Hakim Rachidi
Responsable DevOps

Partagez toute l'actualité

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Copier le lien

Populaires