Que signifie le terme "urbanisation" et à quoi sert-il dans le cas d'un projet web ?

16 Fev 2021Solutions

Souvent incompris et relégué en dernière priorité : le terme “Urbanisation” représente pourtant une dimension hautement stratégique de votre système d’information. De nos jours, l’ultra-spécialisation des solutions a favorisé la démultiplication des solutions à faire cohabiter sur un même système, une bonne urbanisation va vous permettre de bien faire fonctionner l’ensemble.

L’équivalent de la circulation automobile transposé à la gestion des flux de données

L'urbanisation représente les routes d'information (aussi nommé des “Flux” de données) circulant entre les solutions métiers, avec leur parking et leur feux de circulation.

En effet quand vous installez, par exemple, un logiciel de gestion de contenus dédié à un site internet ou ecommerce (CMS) et que vous souhaitez le connecter, par exemple, à votre annuaire interne (LDAP) ou encore à votre système de gestion de stock (ERP), vous le faites afin de transférer des données de l'un à l'autre..

Dans ce cas vous le faites par exemple soit pour afficher un annuaire de coordonnées de contact dont les données proviennent automatiquement de votre LDAP, soit pour récupérer une commande passée en ligne sur votre site e-commerce.

Schéma représentant l’urbanisation la plus simple entre un LDAP, un ERP et un Site E-COMMERCE

Actency_Urbanisation_simple

Une bonne urbanisation des flux de données va donc s’attacher à gérer les difficultés de circulation des données, afin qu'elles soient ordonnées, comprises par tous, et surtout jamais perdues.

Ci-dessous, vous trouverez une liste des points stratégiques qu’une urbanisation de bonne qualité va vous permettre de traiter :

Cartographier vos services pour identifier vos SPOF

Les SPOF, ou “Single Point Of Failure”, représentent les zones de votre infrastructure ou vous risquez une défaillance. Il est nécessaire de détecter à l’avance les zones où vous aurez des pannes:

  • Un site ecommerce qui communique en direct et sans bufferisation des données avec un ERP, dont les capacités sont limitées ?
  • Des données d’une solution qui ne sont pas transformées dans un format non standard ?
  • Un CMS dont l’utilisation est détournée afin d’inclure un ETL, impliquant une défaillance globale de votre système d'information dans le cas où une campagne marketing génère trop de visite sur votre site internet, au point de tout faire tomber ?
  • etc..

Il existe en réalité des centaines de cas typiques ou un SPOF peut être détecté.

Définir le format technique des données que vous allez transférer

Vos solutions doivent se comprendre entre elles, il faut donc un moyen pour qu’elles sachent interpréter de la même manière les données qui sont transmises. Or, il existe de nombreux formats imposés par les solutions et de nombreux formats standard.

Nous pouvons citer JSON, XML via REST ou SOAP, ou encore du protocole Vulcain qui est en train de monter dans l'usage des API et construit sur HTTP/2. Il y a aussi graphQL, dont l'usage est sans doute plus confidentiel mais qui reste un standard important. Il est très important d'éviter de multiplier les formats sur-mesure sans quoi, dans quelques années, il y aura des dysfonctionnements dont vous allez mettre bien du temps à identifier l’origine.

Définir des zones de temporisation

Aussi appelées Buffer, soit l'équivalent des parkings de notre analogie. Ces zones sont à prévoir lorsque les données sont sensibles , par exemple des informations de commandes provenant d’un site e-commerce et transitant vers l'ERP sont sensibles : si vous les perdez, vous perdez une commande. Ces zones vous permettent de “faire attendre” les données qui étaient en cours de transit, le temps que la solution de destination soit capable de traiter l'information.

Ces zones de temporisation sont extrêmement importantes dans les cas suivants :

  • Soit la solution de destination est déjà surchargée et risque de tomber en panne pour cette raison : cela peut arriver dans le cas, par exemple, d'un trop grand nombre de commandes simultanément sur un site ecommerce: vous pouvez faire tomber la solution ERP
  • Ou bien la solution de destination est en phase de maintenance et ne peut plus traiter d’information : dans le cas où votre site ne peut pas être en maintenance simultanément, alors il vous faut stocker les données le temps que la solution redevienne opérationnelle.

Définir des zones de transformation (ETL)

Souvent les solutions ne sont pas standards et ne savent pas fournir de flux de données au format attendu au travers de leur webservices/API (les API ou webservices signifient la même chose : il s’agit de modules techniques permettant de récupérer la donnée dans un certain format afin de la faire transiter vers la solution pour laquelle elle est destinée). Dans ce cas, il faut convertir les formats pour qu'ils soient compatibles avec les solutions. C'est pourquoi il faut souvent développer des ETL qui s’occupent de la conversion de format (ETL signifie “Extract, Transform, Load”). Ces ETL peuvent également s'occuper d'aller chercher la donnée si la solution ne dispose d'aucune API.

Définir un ordre de circulation précis (le FiFO = First In First Out)

Quand cela est nécessaire, il faut installer l’équivalent des feux de circulation. Le plus important est que l'information soit bien reçue dans le même ordre qu'elle a été envoyée. Pourquoi ? Parce que l'ordre des données permet de garantir la cohérence des systèmes et ainsi éviter les pannes.

Schéma représentant une urbanisation avancée entre un LDAP, un ERP et un Site E-COMMERCE

Actency_Urbanisation_avancée

 

L’urbanisation pour éviter les pertes de business et réduire les coûts

Une bonne urbanisation permet également d’optimiser les coûts en réduisant les risques de panne et de perte de données, et donc inévitablement vous éviterez des pertes de business : soit des pertes de commandes en transit vers votre ERP, soit des pertes de Lead commerciaux en transit vers votre CRM, soit plus simplement des lenteurs de transit provoquant un ralentissement de l'activité opérationnelle, etc..

Les risques à éviter

Il n‘est jamais trop tard pour améliorer votre écosystème mais il y a une méthode et des solutions précises à mettre en œuvre.

Voici les risques qu'une bonne urbanisation vous permettra d'éviter :

  • Des événements provoquant des pertes de business:
    • Pas de Buffer permettant de protéger vos autres systèmes : pannes par déni de service
    • Ralentissement de votre site internet parce que vos flux ne savent pas délivrer les données rapidement
    • Perte de données parce qu’une des solutions est soit en panne, soit en maintenance (ou bien même votre réseau interne est en panne)
    • Perte de données parce qu’un flux a été indirectement modifié par un changement de configuration
    • Perte de service ou de données par point de défaillance unique non identifié
  • Des événements provoquant des surconsommations de budget et dérapages de votre projet IT :
    • Pas de cartographie claire des données transitantes d’une solution à l’autre : beaucoup de dysfonctionnement
    • Une grande complexité des flux de données si elles ne sont pas centralisées.

Contactez-nous pour obtenir des solutions concrètes
Prenez un rendez-vous de 15 minutes pour discuter : 

Rdv_Hakim_Rachidi
Hakim Rachidi
CTO & Head of DevOps Business Unit

Partagez toute l'actualité

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Copier le lien

Populaires